Créations AlinéA, je m’ennuie de toi…

Par Audrey Dumoulin

 

Ce lancer en affaire est périlleux. Les risques sont énormes et le travail acharné. Tu ne dois pas compter les heures que tu passes pour ton entreprises et tu dois t’attendre à vivre des moments financiers pénibles. Cependant, qui aurait pu me dire que je me serais épanouie autant, que je serais rentre à 6h30 dans mon atelier à tous les matins même si une des chose géniale d’être à ton compte, c’est que tu peux commencer plus tard! Qui aurait pu me dire que j’aurais appris autant (mais surtout différemment) qu’en industrie. Mais par dessus tout, qui aurait pu me dire que j’aurais, du premier coup, rencontré ma ‘partner’ idéale, mon alter ego.

Permettez moi de vous raconter Créations AlinéA.

Quand j’étais à l’école, j’ai étudié avec des filles géniales et vraiment attachantes. Sur les 11 avec qui j’ai été jusqu’à la fin, j’ai travaillé avec 3 d’entre elles. On a rit, on a écouté ‘Coeur de loup’ à tous les matins de notre dernière session, inventé une chanson sur les boutons et eu des fous rire à avoir mal au ventre. Tout ça, avec la complicité de nos merveilleuses professeurs! Mais parmi ces femmes extras, j’ai rencontré Anne.

Anne quand tu liras cet article (je sais qu’elle le fera), ce texte est aussi une ode à notre rencontre et notre amitié.

Elle me lança tout bonnement un jour qu’on devrait avoir un atelier ensemble. Ça débute avec un local qu’on aurait gratuit donc pourquoi ne pas en profiter? Ensuite, on parle de ce qu’on aimerait faire, ce qui nous ‘drive’ dans la vie et on se rend compte qu’autant qu’on est sur la même longueur d’onde, autant on se complète. Et c’est aussi vrai dans notre vie professionnelle et que personnelle.

On part donc notre entreprise basée sur un local gratis, de l’ambition, pis un gros «Me semble que ce serait l’fun!»

Notre idée de base c’est de créer des vêtements sur mesure conçus à partir de dons de textiles recyclés. Jeans, coton ouaté, parapluie, etc…Tout passe par nous: les dessins, les patrons, la confection, les ajustements, le magasinage, la recherche de fournisseur, notre pub… Bref pas mal tout! On commence donc par passer une semaine dans un Press Café pour écrire notre plan d’affaire, créer notre page Facebook, faire nos cartes d’affaires, et surtout trouver notre nom. Et Saint-Siméon… trouver notre nom! Je pense qu’on a essayé tous les mots de la langue française. Sans blague on a fini par ouvrir le dictionnaire et a dire des mots et retenir ceux qui nous inspirait. C’est à ce moment qu’est ressortie alinéa, qui est en gros le début d’un paragraphe. On ne voulait pas quelque chose de trop relié à la couture avec des mots genre aiguille, fil, ou bobine. Alinéa représentait le début de notre premier paragraphe de notre première histoire d’entreprise. Les deux A du mot, parfait pour nos deux prénoms, Anne et Audrey.

Ensuite, on part ça en force avec un défilé. Sur 1 an de travail, on a créer 3 défilé et un shooting photos. On a travaillé avec des mannequins/ami(e)s avec qui on a tellement aimer faire ces défilés et avec qui on a trippé! On a collaboré avec des gens géniaux pour nous aider à tout faire. Nos familles on participé aussi, de proche ou de loin, avec plaisir ou avec stress (je pense ici à nos copains qui ont défilé pour nous!) Des fois, on a pas dormi pour arrivé à finir notre stock de défilé, des fois on a perdu de l’argent avec des projets, des fois on a accepté des projets qu’on aurait pas dû. Mais on a appris!

On a appris a TOUS LES JOURS.

On a trippé a TOUS LES JOURS.

On a pris des risques a TOUS LES JOURS.

Notre business c’était ça! C’était intense et honnêtement, je suis persuadée qu’on se serait rendu très loin et aurait pu en vivre!

On a pris une pause parce que j’ai commencer ma famille, j’étais rendue là. Anne est partie travaillée de son bord et moi de même. On s’est retrouvées dans une autre compagnie pour quelques mois, mais je viens de quitter pour partir un autre projet, mon projet.

Dans toute cette histoire là, ce dont je suis le plus reconnaissante, c’est ma rencontre et mon association avec Anne. Beaucoup de monde qui se sont partis en entreprise avec quelqu’un vont vous dire que l’autre est parti, ou que ça n’a pas connecté, ou qu’il travaillait plus que l’autre.

Anne est pour moi la « partner » de rêve, la meilleure, PARFAITE!

J’ai rencontré une partenaire, ma meilleure amie et mon âme soeur! C’est une personne qui me complète, qui a les mêmes valeurs que moi. Qui ne me juge jamais, qui me prend 100% moi à tout moment, qui ne changerait rien de moi. Qui veut Audrey dans sa vie au naturel, sans artificielle.

Et vice et versa

Quand tu trouve une personne comme ça d’en ta vie, pars dont une business! Tu vas TRIPPÉ!

Aujourd’hui, c’était un texte très personnelle, axé sur moi, Anne et Créations AlinéA. Je vous en parle parce que ça fait parti de mes débuts, de mon expérience et j’en suis fière. Que du positif! Et selon moi, ça fait du bien!

Je suis heureuse d’où j’en suis. J’aime mon travail, les gens que je côtoie et j’aime mes projets. J’adore ma vie professionnelle, mais oui, des fois, je m’ennuie de toi Créations Alinéa…

Si tu veux apprendre des astuces, voir de nouveaux tutoriels et ne rien manquer, rien de plus simple!